Photo stories

A Dame-Marie, l’une des localités gravement endommagées par le passage de l’ouragan Matthew en octobre 2016, 105 familles se sont établies dans un camp spontané. L’Organisation Internationale pour les Migrations- l’OIM- a déjà relocalisé 18 familles volontaires, celles qui ont désiré bénéficier du projet ‘‘Relocalisation’’. Pour l’instant les autres habitants du camp ne souhaitent pas bouger. Nous avons suivi Jackson Sejourné, assistant projet Retour au bureau de l’OIM à Dame Marie durant sa visite du camp ‘’ Lycée Germain Semersier’’. © IOM/JulieHarlet2017