Encourager l’autonomisation des migrantes

Doter 700 migrants et migrantes d’origine haïtienne, revenant de la République Dominicaine, de la capacité de mener des activités génératrices de revenus pour favoriser leur réintégration durable en Haïti  est l’un des objectifs du projet  «Aide aux enfants et femmes vulnérables dans les zones frontalières en Haïti ». Cible prioritaire : Les femmes.

Armées de suffisamment de connaissances et d’outils pour bien gérer leurs petits commerces, coachées, elles entreprennent avec plus de professionnalisme et de confiance en elles.

Ces dernières semaines, du Cap Haïtien à Anse-à-Pîtres, en passant par Ouanaminthe, Belladere, Port-au-Prince ou encore Cornillon Grand Bois, les migrants et migrantes formés en gestion des Activités Génératrices de Revenus (AGR) ont reçu leur kit de démarrage qui leur ouvre la voie vers l’autonomisation !

 

Chaque kit distribué contient : un sac de riz de 25kgs, un sac de pois de 12.50kgs, un sac de sucre de 25kgs, un sac de mais de 25kgs, un sac de farine de 25kgs, un bidon d'huile de 10l, une caisse de harengs, une caisse de bouillon-cube de poulet, une caisse de lait, du beurre, des paquets de spaghetti, des boite de conserve de concentre de tomates,  5 kg d’ail.

C’est au total 700 adultes qui bénéficieront d’une formation professionnelle et d’aide à la création de petites entreprises à travers des microprojets générateurs de revenus. A ce jour, 195 hommes et 387 femmes ont déjà reçu cette formation. Restez à l’écoute pour suivre leur parcours et entendre leur témoignage !

Ces activités sont mises en place grâce au support généreux du Gouvernement du Canada et au travail de terrain de notre partenaire CAPAC.